DESCRIPTION DU PARTENARIAT

Le partenariat 4CE-MED est formé selon une approche multipartite, comprenant11 partenaires de 7 pays PRIMA (Geographic Area PRIMA): 4 de l’UE (MED-EU) et 3 de l’extérieur de l’UE (MED), dont des organismes de recherche, des universités, des PME, des coopératives d’agriculteurs. Le consortium est bien équilibré avec 7 partenaires de la R&D et 4 autres représentant le monde économique, dans le but de maximiser l’impact des résultats de 4CE- MED. Le consortium combine les expériences du CCE, du CRES et de l’UNIBO sur la caméline; de l’ICARDA, de l’INRAA et de l’INRAT sur les systèmes agricoles adaptés aux environnements semi-arides d’Afrique du Nord; d’ARVALIS, du CRES, de l’UNIBO et des Cooperativas Agroalimentarias de España sur les systèmes agricoles adaptés aux environnements d’Europe du Sud. L’UNIBO a une grande expérience dans l’évaluation environnementale intégrée des productions agricoles. Le CREA est l’un des principaux partenaires internationaux qualifiés pour adapter les systèmes de mécanisation disponibles localement aux solutions 4CE-MED, et bénéficiera grandement de la collaboration avec les partenaires sud-méditerranéens ICARDA, INRAA et INRAT. Tous les impacts environnementaux, sociaux et économiques des solutions 4CE-MED proposées seront évalués en utilisant l’expertise de l’UNIBO. Enfin, l’INI dispose d’organisations internationalement reconnues qui se distinguent par leur capacité à diffuser, communiquer et exploiter efficacement les résultats des projets. Malgré un budget limité, la décision a été prise d’avoir un grand consortium (11 partenaires) pour garantir la qualité des résultats, tout en réduisant les risques d’informations biaisées. Afin de maximiser l’efficacité de la diffusion et de la production de connaissances au niveau local, ARVALIS, BIOS et Cooperativas Agroalimentarias de España, qui sont fortement liés au COPA-Cogeca et au PEI-AGRI, développeront un réseau de collaboration entre les parties prenantes. La plupart des partenaires sont des pionniers dans leur domaine de recherche/activité spécifique et ont coordonné ou participé à des projets de recherche clés, financés au niveau de l’UE et hors UE.

partenaires
pays
pays européens
pays d’Afrique
Alma Mater Studiorum – Università di Bologna

Alma Mater Studiorum – Université de Bologne

L’université de Bologne a accueilli des personnalités du monde scientifique et artistique. La recherche et l’innovation étant depuis longtemps une priorité académique majeure, l’Université de Bologne a une longue expérience dans la coordination et la participation à des projets européens de recherche et de coopération universitaire, dans l’établissement de partenariats avec des industries et des organisations publiques et privées, ainsi que dans le fonctionnement de plusieurs réseaux internationaux. Sa mission consiste à promouvoir l’adoption de systèmes agricoles rentables, respectueux de l’environnement et socialement vertueux.

L’UNIBO est le chef de projet qui dirige l’ensemble des travaux de coordination et de gestion (6) ainsi que l’ensemble des travaux d’évaluation intégrée de la durabilité (4).

Consiglio per la Ricerca in Agricoltura e l’analisi dell’Economia Agraria

Conseil de la recherche agricole et analyse de l’économie agricole

Le Consiglio per la Ricerca in Agricoltura e l’Analisi dell’Economia Agraria (CREA) est un organisme national de recherche qui opère sous la tutelle du ministère de l’agriculture, avec des compétences scientifiques générales dans les domaines de l’agriculture, de l’agro-industrie, de l’alimentation, de la pêche et de la sylviculture. Le CREA est un organisme public italien de recherche pour l’agriculture.

Le CREA, en tant que partenaire du consortium, mènera des recherches basées sur : les installations de gestion de l’eau, les bâtiments agricoles, la mécanisation pour la production animale et végétale, l’après-récolte, l’utilisation de l’énergie dans l’agriculture, la logistique et la sécurité, les machines et installations pour le traitement des produits, les applications technologiques optiques, électroniques et physiques pour la mesure rapide et non destructive, les essais et la certification des machines agricoles.

Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie

Institut national de la recherche agronomique d’Algérie

L’INRAA a été créé le 11 avril 1966 sous le statut juridique d’Etablissement Public à Caractère Administratif (EPA). Depuis décembre 2004, l’INRAA a le statut d’Etablissement Public à Caractère Scientifique et Technologique (EPST), sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche. L’INRAA dispose de divisions dans les différents domaines de la recherche agronomique et de stations expérimentales situées dans différentes régions du pays qui contribuent au développement des programmes de recherche, à la définition des dispositifs et des modalités de leur exécution. Les experts de l’INRAA exécutent les programmes de recherche et d’expérimentation au niveau national et assurent la promotion des résultats de la recherche ainsi que leur diffusion et leur utilisation en collaboration avec les institutions partenaires.

L’INRAA est le leader avec les coopératives agroalimentaires du work package des plateformes locales multi-acteurs (1).

Cooperativas Agro-alimentarias de España

Coopératives agroalimentaires en Espagne

Cooperativas Agroalimentarias de España représente un mouvement coopératif agricole espagnol qui se compose de 3 669 entreprises coopératives. Ces entreprises ont un chiffre d’affaires global de 29 365 millions d’euros, emploient 111 000 travailleurs et sont composées de 1 150 000 agriculteurs associés. Le Conseil exécutif qui prend les décisions de l’organisation est composé des présidents des 17 fédérations régionales. L’équipe d’experts de Cooperativas Agroalimentarias de España a été créée pour la participation aux projets, et a également été renforcée par rapport à ses tâches assignées dans les projets européens précédents et actuels.

Cooperativas Agroalimentarias est le leader avec l’INRAA du work package des plateformes locales multi-acteurs (1).

Iniciativas Innovadoras S.A.L.

Iniciativas Innovadoras est une société de conseil espagnole spécialisée dans la promotion de l’innovation et la facilitation de la coopération en tant que facteurs clés du développement des organisations. L’INI possède une vaste expérience dans différents programmes de l’UE, participant en tant que partenaire ou soutenant des organisations publiques et privées. Dans le cas de 4CE-MED, INI tire parti de son expérience dans la diffusion et la communication des projets H2020 dans le domaine de l’agriculture.

L’INI est le chef de file du work package sur la diffusion (5).

Camelina Company España

Entreprise Camelina Espagne

Camelina Company Spain S.L. (CCE) est le leader européen de la production de caméline, développant une chaîne de valeur durable pour la graine et l’huile de caméline, du développement agronomique à la transformation. Depuis que le CCE a introduit la culture de la caméline en Espagne en 2010, l’entreprise a déployé un système de culture durable de la caméline dans le pays. Le CCE a une grande expérience dans le développement d’essais en champ de la caméline, tant dans les régions méditerranéennes de l’UE (Espagne), en Europe de l’Ouest (France), en Europe de l’Est (Roumanie) et en Amérique du Nord (Canada).Il a notamment réalisé un large éventail d’essais agronomiques pour l’introduction de la caméline dans des systèmes de culture durable.

CAMELINA COMPANY est le leader des essais agronomiques dans les systèmes personnalisés 4CE-MED Work package (2) avec CRES.

Instagram
ARVALIS – Institut du Végétal

ARVALIS – Institut du Végétal

ARVALIS – Institut du végétal est un institut technique français chargé de la recherche appliquée sur les céréales, le maïs, le sorgho, la pomme de terre, le lin, le tabac et les cultures fourragères. Il est géré et financé par les agriculteurs. L’Institut dispose de moyens efficaces à travers plusieurs sites locaux dans toutes les régions de France, avec un large éventail d’activités. Il opère à différentes échelle territoriales, aux étapes de production, post-récolte et premières transformations. ARVALIS travaille en étroite collaboration avec les éleveurs et les entreprises d’intrants (semences, nutriments et produits phytosanitaires), ainsi qu’avec les industries de l’alimentation animale, humaine et non alimentaire. En tant qu’institut de recherche appliquée, il interagit avec les organismes français et internationaux de recherche fondamentale telles que l’INRA, l’IRSTEA, les universités (collaborant à travers divers projets de recherche) et les organismes de développement tels que les Chambres d’agriculture et les opérateurs économiques (coopératives…).

ARVALIS est le leader du work package (3) des actions de démonstration au champ et de formation auprès d’acteurs clés locaux avec l’ICARDA.

Center for Renewable Energy Sources

Centre pour les sources d’énergie renouvelables

Le CRES est une entité publique, supervisée par le ministère de l’Environnement et du Changement climatique, mais indépendante sur le plan financier et administratif. Le Département de la Biomasse (BD) fait partie de la Division des Energies Renouvelables du CRES. BD-CRES a une expérience remarquable dans la production de cultures non alimentaires pour la production d’énergie et l’utilisation industrielle. Il a également développé des activités de recherche dans l’évaluation du potentiel de biomasse et d’énergie d’un large éventail de cultures énergétiques cultivées dans le cadre d’essais expérimentaux sur le terrain ; dans la prospection de nouvelles cultures non alimentaires mieux adaptées aux conditions de stress du sol et de l’eau ; dans l’évaluation de la logistique et l’optimisation du système bioénergie-bioraffinerie ; dans l’évaluation des ressources de diverses matières premières de biomasse à l’aide de méthodologies SIG ; dans l’évaluation économique de la valorisation de la biomasse (cultures énergétiques, déchets agricoles et de transformation) sur des marchés énergétiques spécialisés.

Le CRES est le leader en matière d’essais agronomiques dans le work package (2) des systèmes 4CE-MED adaptés à la CEE.

BIOS AGROSYSTEMS S.A.

BIOS AGROSYSTEMS S.A.

BIOS AGROSYSTEMS S.A. est une entreprise qui a constamment développé de nouvelles variétés de coton améliorées, son principal objectif étant la production et la commercialisation de variétés issues de son propre programme de recherche. Elle a également mis en œuvre un programme d’évaluation et de sélection spécialement conçu pour la commercialisation et la distribution de maïs, de tournesol, d’hybrides de légumes, de pommes de terre de semence, de variétés de céréales, de vesces, de luzerne et d’herbe fourragère, sur le marché grec, en Europe du Sud-Est et au Moyen-Orient. BIOS est la première entreprise privée à s’engager dans une coopération stratégique avec l’Institut agricole grec NAGREF pour la production et la distribution de ses propres variétés de semences de coton, de blé et de luzerne. BIOS produit des semences non seulement pour ses propres besoins de vente, mais aussi en tant que partenaire “tiers” pour les grandes multinationales du secteur.

BIOS AGROSYSTEMS S.A. est un partenaire du consortium et participe à différentes tâches.

International Center for Agricultural Research in the Dry Areas

Centre international pour la recherche agricole dans les zones arides

L’ICARDA est l’organisation mondiale de recherche agricole qui travaille avec les pays des régions sèches et marginales du monde pour fournir des solutions systémiques durables qui augmentent la productivité, améliorent la nutrition rurale et renforcent la sécurité alimentaire nationale. Les travaux de l’ICARDA portent sur la recherche de nouvelles variétés, l’agronomie, l’efficience d’utilisation de l’ eau, la gestion des ressources naturelles, les systèmes de production animale ainsi que sur l’analyse socio-économique et politique pour améliorer les impacts sur le terrain. L’ICARDA-Maroc mène notamment des activités de recherche et de formation en étroite collaboration avec l’INRA-Maroc ainsi qu’avec d’autres institutions et  universités.

L’ICARDA est le chef de file de l’ensemble des travaux de la plate-forme locale multi-acteurs (3) avec ARVALIS.

Institut National de la Recherche Agronomique de Tunisie

Institut National de la Recherche Agronomique de Tunisie

L’INRAT est le premier institut tunisien spécialisé dans la recherche agricole. L’INRAT couvre plusieurs domaines de la recherche agricole : production animale et végétale, recherche biophysique et socio-économique. Les principales missions de l’INRAT sont : (i) l’amélioration des techniques de production végétale et animale, (ii) l’évaluation et l’amélioration des ressources génétiques de la Tunisie, (iii) la sélection des variétés végétales et l’amélioration des races animales, (iv) la conduite de recherches agricoles et socio-économiques en relation avec le milieu rural, (v) la contribution au transfert de technologie et au renforcement des capacités par l’enseignement et l’encadrement des étudiants.

L’INRAT sera le chef de file de l’ensemble des travaux des plateformes locales multi-acteurs (1) avec les Cooperativas Agroalimentarias de España.